Auto-stop de proximité

Innovons pour plus de Mobilité: l’autostop de proximité

Sans voiture difficile de se déplacer entre les quartiers de Beynes.

Les transports en commun actuels sont disponibles à des horaires fixes sur des périodes réduites et ne desservent pas toutes les rues… Enfin tout le monde n’a pas les moyens ni l’envie (surtout pour la nouvelle génération) de posséder une voiture…

Solution :

Pour apporter une véritable offre de service à toute heure et sans grand investissement nous voulons mettre en place un service innovant qui fonctionne déjà ailleurs en France.

L’autostop de proximité. Comment cela fonctionne- t-il ?

Nous souhaitons porter auprès des collectivités une structure pour accueillir et identifier toutes celles et ceux qui souhaitent pouvoir utiliser ce service. Ainsi que vous soyez automobiliste ou piéton (majeur ou mineur), du fait de votre inscription vous serez identifié et donc connu. Il vous sera remis alors différents moyens de communications pour que vous puissiez être reconnu sur la voirie et donc voyager avec une personne de notre association que vous connaissez.

Détail des objectifs:

Pourquoi ce système ? C’est celui qui va vous permettre de circuler à tout moment de la journée, sur un territoire regroupant plusieurs communes. Dans le même temps le conducteur diminuera son poids carbone et un sentiment de solidarité se développera dans la région.

Démonstration :

Vous êtes âgé et sans moyen de locomotion, vous pouvez à proximité de chez vous (à quelques dizaines de mètres) vous poster sur le trottoir à un endroit bénéficiant d’une signalétique. Vous indiquez le lieu où vous souhaitez vous rendre à l’aide d’un kit qui vous sera fourni.

Pour l’automobiliste qui passe et qui a adhéré à l’association, son véhicule est équipé d’un macaron qui vous permettra de l’identifier. Il s’arrête puisqu’il vous a identifié et vous propose de vous emmener à votre lieu de destination. Cela vous permettra d’aller faire vos courses aux différents centres commerciaux de la ville (Mauldre, Val, Centre bourg).

Un autre exemple, votre enfant est au lycée de Villiers Saint-Frédéric, il termine plus tôt que prévu, il pourra bénéficier du système et rentrer en toute sécurité à toute heure.

Les utilisations de ce principe de solidarité se combinent à l’infini.

Mise en œuvre :

Pour être efficace, le système ne nécessite pas d’infrastructures autres que des marquages ou dispositifs de signalisation. Par contre il nécessite un accompagnement et une structuration qui pour être pleinement efficace se déploie sur plusieurs communes. Nous avons déjà contacté des associations de communes limitrophes qui militent pour ce système et veulent le mettre en place également.

Il va sans dire que nous ne pouvons pas faire n’importe quoi sur la voirie. C’est aussi pour cela que nous avons également pris contact avec la région (en charge de tous les transports sur l’IDF) qui s’est d’ores et déjà montrée intéressée par ce dispositif innovant. En effet cette offre vient compléter le bouquet d’offres de transports collectifs à moindre coût et permet un maillage fin du territoire qu’un réseau de bus ne pourrait raisonnablement assurer. Enfin les taxis ne sont pas impactés par cette offre car les prestations et les conditions de déplacements ne sont pas de même nature. A terme, au contraire avec l’abandon de la 3ème ou 2eme voiture, l’usage occasionnel de taxi restera d’un coût largement inférieur au coût annuel d’une voiture.

Moyens financiers et humains :

L’argent, le nerf de la guerre… Dans le cas présent, les sommes à investir sont très limitées. Pas de matériel roulant donc de bus, pas de chauffeur à indemniser au mois… reste des panneaux, des marquages, des kits papiers pour normaliser les destinations. Le plus gros poste sera celui de la communication pour assurer le lancement et le suivi. Là encore nous avons déjà rencontré les responsables du réseau le plus en avance en France et pourrons bénéficier de tous leurs retours d’expérience pour éviter de reproduire leurs petites erreurs de jeunesse !

La région propose de soutenir les dispositifs de mobilité innovants : C’est le moment pour les collectivités d’en profiter et se démarquer par des projets novateurs !

En résumé, économique, propices aux nouvelles rencontres, intergénérationnel, local , écologique !

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques dans la rubrique commentaires.

Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. ARISTE ZELISE Fabienne

    bonjour,

    je trouve cette initiative excellente !
    Nous habitons beynes, dans le quartier des Chênes
    je suis d’accord pour participer à ce projet et apposer un macaron sur mon véhicule pour transporter des personnes dans mon véhicule.
    Au plaisir de votre retour
    collectivement vôtre
    Mme ARISTE ZELISE Fabienne

    • Merci Fabienne. Nous ne manquerons pas de faire appel à vous pour participer et pour diffuser l’information dès que le projet sera mis en marche.

      L’équipe de BET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Mentions légales

    Beynes en Transition est une association loi 1901,
    1901 N° W782004223
    N° SIRET : 814 599 940 000 16

    Vous pouvez contacter Beynes en Transition :

    - par voie électronique à l’adresse suivante : Contact@beynesentransition.fr

    - par voie postale à l'adresse suivante: 4 rue de Bretagne 78650 Beynes