recyclage

Le Répar’Vélo à Beynes

Pascal organise un Répar Vélo avec sa bande de copains bénévoles tous les deuxièmes samedis de chaque mois à Beynes  👍  Il se déroule rue des clos, de 10H à 12H30, pour qu’on roule tous en vélo avec plaisir et sécurité.

Mais c’est quoi un Répar vélo ? 

C’est le principe du Café Réparation : un atelier où des bénévoles aident à réparer des objets… Ici, c’est tout ce qui a deux roues : bicyclette, VTT, route, ville, VAE, tandem …  

Vous apportez les pièces, votre vélo et l’équipe de bénévoles réparent, diagnostiquent, vous aident pour trouver les bonnes pièces… afin de remettre sur roues vos bicyclettes. 

Le plus souvent, ces 2 roues ne sont plus utilisés, à cause d’un petit problème mécanique…  La principale motivation de Pascal et de sa bande de copains est de voir se réveiller tous ces vélos qui dorment dans les garages beynois, suite à des petits problèmes techniques. Ainsi, tous les beynois pourront avoir le plaisir de se déplacer à vélo avec plaisir et en sécurité…  

Beynes En Transition soutient le Répar’Vélo. Ces vélos décorés rue de la République (centre village de Beynes) et les panneaux qui indiquent l’événement, ont été réalisés par les membres de notre association. On s’est unis pour réaliser une signalisation sympa et festive afin de soutenir Pascal et sa bande de copains pour vous faire connaître un peu plus l’évènement, et donner des couleurs de « Fêtes du vélo » à notre commune, chaque mois, le jour de l’événement…    

Si vous aussi, vous souhaitez aider Pascal, vous pouvez le faire en lui proposant toutes les pièces de vélos qui dorment dans votre garage ou autres, vos vieux vélos même cassés afin qu’on puisse récupérer les pièces détachées. Ainsi, vous aidez d’autres à rouler en vélo, mais aussi à réduire vos déchets car nous utiliserons au maximum toutes les pièces.    

Si vous avez des pièces à donner, contactez : l’association Beynes En Transition sur ce site ou sur nôtre Facebook ou écrivez directement à Pascal à l’adresse : reparvelobeynes_Arobase_wanadoo.fr

Notre association soutient cette activité car elle aide la mobilité douce et respectueuse de l’environnement, grâce au développement de la pratique du vélo, et permet aussi le recyclage de nombreux kilos de matériels qui ne terminent pas dans les encombrants ou la déchetterie… Ainsi tous ces kilos de métal ou de caoutchouc retrouvent une nouvelle vie… 

Article rédigé par Eric Pandolfi

On répare

On teste

On peaufine les réglages

page du livret des astuces réalisé par la Barbacane

Ensemble, adoptons les bons réflexes : RECYCLAGE et RESSOURCERIE !

« Adopte plus qu’un objet » c’est l’histoire d’un monde qui va mal parce qu’il jette à tout va. 

Objets, hommes, femmes, exclus … Le broyeur de la société de consommation ne connaît pas de limites.  Face à l’absurdité d’un modèle inhumain, « Adopte plus qu’un objet » incite à porter un autre regard sur les objets et sur le monde.

UNE RESSOURCERIE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Chacun a chez soi des objets qui dorment au fond d’un tiroir, d’un garage, d’un grenier, d’une cave jusqu’au jour où la décision est prise de s’en débarrasser. Mais pourquoi les jeter s’ils sont encore en bon état ? En les confiant à une ressourcerie près de chez soi, ils seront utiles à d’autres parce qu’ils sont remis en état si nécessaire, fonctionnels ou tout simplement beaux, rares, vintage…

Je change de meuble que faire de l’ancien encore en bon état ?

Je relook  mon appartement: où trouver la déco vintage ?

Mon enfant a grandi : que faire de ses jouets en bon état ?

Mon ancien frigo fonctionne encore, que faire ?

Créatrices de nouveaux emplois non délocalisables, les ressourceries sont à la fois des espaces-boutiques, des ateliers de bricolage et créatifs, des lieux d’échange, d’expo de créations et peut-être parfois aussi des lieux de sensibilisation aux enjeux de la transition.

UNE RESSOURCERIE, COMMENT ÇA MARCHE ?

Collecter, valoriser, distribuer et sensibiliser sont les 4 fonctions d’une ressourcerie.

Image, source : L’appel d’Être

Le terme « ressourcerie » est encadré par un cahier des charges national porté par le Réseau national des Ressourceries. Il impose essentiellement :

  1. La collecte non sélective de tous les biens du quotidien : peu importe leur état.
  2. La mise en place de dispositifs de sensibilisation à l’environnement et à la réduction des déchets.
  3. La professionnalisation de l’activité par l’emploi de salarié(e)s.

Pour en savoir plus, vous pouvez aller ici : https://www.appel-detre-magazine.com/2018/10/19/au-coeur-des-ressourceries

Rédacteur de cet article : Eric Pandolfi