Economies

Le Défi Energie, vous connaissez ?

Le Défi Energie, c’est un COQ (ou plutôt un QQOQCCP)

Quoi : le Défi Energie est un concours (gratuit et sans engagement) d’économies d’énergie dont l’objectif est de démontrer que tous ensemble, il est possible de lutter efficacement contre les émissions de gaz à effet de serre. 

Qui : tous les membres de la famille peuvent participer, aussi bien les adultes que les enfants

Où : chez soi, à la maison mais il est aussi possible de participer aux évènements qui jalonnent le défi : évènement de lancement, de mi-parcours et de clôture. L’occasion de renforcer ses connaissances de façon ludique et d’échanger avec les autres participants

Quand :  du 1er décembre au 30 avril, il suffit de relever ses compteurs d’énergie (gaz, électricité), mais aussi fioul et bois/granulés

Comment : en réduisant nos consommations d’énergie grâce à une suggestion de 100 éco gestes que chacun pourra s’approprier sans renoncer à son confort

Combien : un objectif de réduction de -8% de sa consommation d’énergie dès la première année avec pourquoi pas l’idée d’aller plus loin grâce à des travaux plus conséquents

Pourquoi : parce que les petites rivières font les grands fleuves, parce nous voulons lutter contre le changement climatique à l’échelle locale 

Ce défi se déroule chaque année sur la saison hivernale au niveau national. Le rôle de Beynes en Transition est de le relayer localement et d’en assurer la promotion auprès de la population.

Il permet aux citoyens de s’investir à leur échelle dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Cette animation conviviale vise à modifier les comportements individuels et collectifs du quotidien, en adaptant ses pratiques grâce à des accompagnements et des conseils

Article rédigé par Hervé BRETAGNE

Affiche réalisée en 2020 par Morgan SEVENO

Affiche réalisée en 2016/ Défi 2017

Défi pour faire des économies !

Beynes En Transition continue le Défi Famille à Energie Positive en 2018 !

L’objectif est simple: réduire ses factures d’énergie (150€ en moyenne) par des éco-gestes au quotidien et créer une émulation dans la famille ! Avec ses 4 années d’expérience, Beynes en Transition saura vous aider en identifiant avec vous les points faibles de votre consommation et vous proposer des solutions adaptées. De plus, chaque équipe dispose d’un wattmètre, vous permettant de voir la consommation instantanée de vos appareils (en marche, en veille et parfois même éteint…). Un guide vous sera également fourni pour vous donner plein d’idées pour vous lancer !

Si vous voulez mieux connaitre ce qu’est ce Défi vous pouvez aller sur le site dédié, sur le site d’énergie solidaire ou regarder les articles de l’année précédente.

Pour vous inscrire dans une des équipes de Beynes, contactez Michel au : 06 12 49 67 14 ou contact@beynesentransition.fr.
Vous pouvez aussi utiliser la rubrique « nous contacter » présente dans le bandeau de droite si vous avez des questions à nous poser.

Départ le 1er décembre 2018 : à vos compteurs, prêts ? Partez !

Visite de la maison de paille de Come Morize, exploitant agricole

La maison en cours d’achèvement. Des baies vitrées au sud-est .

La maison en cours d’achèvement. Des baies vitrées au sud-est .

Conversation

« Cette idée m’est venue à l’adolescence, c’était un rêve : pourquoi utiliser tout ce carbone pour faire une maison, alors que la paille est déjà là dans l’exploitation ? Stocker de la paille, la mettre dans les murs, et même qu’elle porte le toit de la maison, quoi de mieux ?

Il a fallu un certain temps pour obtenir les autorisations de la communauté de communes; en effet étant donné la différence du prix du terrain entre un terrain agricole (le mien) et un terrain constructible, il y a eu beaucoup de fraudes, l’habitat de l’agriculteur étant « toléré » sur les parcelles agricoles…Certains ont fait des montages financiers, puis ont déposé le bilan et revendu l’habitation à prix d’or. Ceci n’est évidemment pas du tout mon cas ; pour moi, c’est la maison de toute une vie, et c’est d’ailleurs pour ça qu’elle est de plain–pied ; j’ai pensé à nos vieux jours, quand nous ne pourrons plus monter d’escaliers, Anaïs et moi.Lire la suite »Visite de la maison de paille de Come Morize, exploitant agricole